Face à la forte menace du vote d'une loi légalisant l'avortement au Sénégal, pays où notre présidente Cécile Edel a séjourné durant ces deux dernières années, la première association pro-vie, sous l'impulsion de cette dernière et du Dr Jean-François Diene ( à gauche de Mgr Benjamin Ndiaye ) vient de voir le jour.

Ces fondateurs ainsi que Cécile edel, leur "marraine" ont pu rencontré en juin dernier, l'archevêque de Dakar : Mgr Benjamin Ndiaye, qui les a assurés de son entier soutien.

Ce dernier a également assuré à la nouvelle équipe qu'il redoublera de vigilance par rapport à cette menace pro-avortement et sensibilisera autant que possible ses fidèles sur ce sujet.

La première assemblée générale de cette nouvelle association devrait avoir lieu d'ici la rentrée.

Une société de médecine prédictive, créée en 2014, exhorte la France à valider un nouveau test de dépistage prénatal des enfants trisomiques.

La Fondation Jérôme Lejeune invite les pouvoirs publics à s’interroger sur les intérêts financiers qui sous-tendent cette démarche et sur la dimension eugénique qu’elle véhicule. A l’occasion d’un colloque à Montpellier vendredi dernier, la société française de médecine prédictive et personnalisée (SFMPP) a demandé aux pouvoirs publics d’adopter un nouveau test dans le dispositif actuel de dépistage prénatal.

La cour administrative d’appel de Nancy a ordonné ce jeudi 16 juin, au CHU de Reims, la reprise de « la procédure collégiale en vue d’un éventuel arrêt des traitements de Vincent Lambert », infirmant une décision de première instance datant d'octobre 2015

"Nous avions l’impression ces derniers mois que le climat s’était apaisé autour du lit de Vincent et qu’une « porte de sortie » allait s'ouvrir permettant son transfert de l’Hôpital de Reims vers un établissement spécialisé. 

La décision de la Cour Administrative d’Appel de Nancy sonne aujourd’hui comme un anéantissement de tous ces efforts. Alors que la désignation d’un tuteur pour Vincent est en cours, exiger par cet arrêt la reprise de la procédure de consultation collégiale est une absurdité.

S'abonner à Front page feed